Les propos scandaleux de Rayan Nezzar

Rayan Nezzar n’aura pas réussi à survivre à la polémique sur ses propos scandaleux publiés sur Twitter il y a quelques années. Il a du démissionner, mardi 9 janvier.

Il n’aura fallu qu’un article du site internet Buzzfeed, pour que le jeune Rayan Nezzar perde sa place de porte-parole du nouveau parti politique présidentiel, la république en marche.

Le 5 janvier, Buzzfeed publiait un article dans lequel il compilait de nombreux anciens Tweets de celui qui venait d’être nommé porte-parole des républicains.

Ce jeune au parcours formidable avait réussi à faire l’ENA, malgré ses origines banlieusardes.

Pourtant, les termes employés à l’encontre d’autres dirigeants politiques (Alain Juppé, Anne Hidalgo, Valérie Pécresse, Marine Le Pen, notamment), pour leur vulgarité, leur violence et leur misogynie, ont choqué l’opinion publique.

Après avoir tenté toute la journée de lundi de défendre leur jeune protégé, les membres de la république en marche ont fini par se faire à l’idée de virer le jeune homme, afin d’éviter de polluer leur action par des polémiques stériles.

 

 

Laisser un commentaire